Téléchargez le plan de formation au format PDF
Calendrier et inscriptions

Action de formation

  • Action d’adaptation et de développement des compétences des salariés et intermittents du spectacle qui ont pour but de favoriser leur adaptation au poste de travail, à l’évolution, au maintien de l’emploi et de participer au développement des compétences des salariés. (Article L.6313-3 du code du travail)
  • Actions d’acquisition, d’entretien ou de perfectionnement des connaissances qui permettent d’accéder à la culture, d’entretenir ou d’améliorer la qualification, d’avoir des responsabilités dans la vie associative. (Article L.6313-7 du code du travail)

Public

Ingénieur du son, Éclairagiste, Opérateur vidéo, Technicien lumière, son ou vidéo, régisseur lumière, son ou vidéo, intégrateur, prescripteur, démonstrateur…

Conditions d’admission

  • Avoir obtenu le certificat du TRAV – I Lumière ou Audio ou avoir réussi l’examen d’entrée en ligne
  • Afin de suivre au mieux l’action de formation susvisée et obtenir la ou les qualifications auxquelles elle prépare, le stagiaire est informé qu’il est nécessaire de posséder, avant l’entrée en formation, le niveau de connaissance suivant : Maîtrise obligatoire des bases Macintosh ou Windows, utilisation, installation/suppression d’un programme, gestion des fichiers…)

Objectif

A l’issue de la formation les stagiaires auront acquis les compétences visées :

  • Niveau II : Acquérir les connaissances nécessaires pour une utilisation optimum des supports des transmissions et leur installation, comprendre le fonctionnement d’un réseau Ethernet et ses challenges, concevoir un plan d’adresse IP logique, installer les équipements dans un rack 19 pouces, configurer des switches audiovisuels, créer un réseau redondant, segmenter un réseau convergé à l’aide de VLANs, optimiser la circulation des flux.

Objectif du module

  • Former les candidats à une méthodologie stricte pour assigner les composants d’un réseau Ethernet dans les couches respectives du modèle OSI, afin de mieux comprendre le fonctionnement d’un réseau Ethernet dans sa globalité, et couche par couche.
  • Former les candidats aux subtilités et différences des support de transmission utilisés dans les réseaux audiovisuels (câble réseau, fibre optique, sans fil…), ainsi que leur méthode d’installation.
  • Former les candidats au montage d’un rack réseau complet, et à l’interconnexion des différents éléments, en prenant soin de respecter la méthodologie enseignée.
  • Initier les stagiaires aux concepts de redondance, de qualité de service, de filtrage Multicast et de VLANs.
  • Former les stagiaires à la manipulation, l’installation et la configuration de switches Ethernet de type audiovisuel.
  • Former les stagiaires à créer des schémas clairs et concis pour les réseaux audiovisuels de type convergés.

Objectifs pédagogiques du module

  • A l’issue du module les stagiaires seront capables :
  • D’assigner dans chaque couche du modèle OSI les différents éléments ou fonctionnalité d’un réseau Ethernet audiovisuel. Ceci permettant aux stagiaires d’acquérir une méthodologie pour dépanner un système réseau audiovisuel.
  • D’identifier et de manipuler les différents types de média utilisés dans les réseaux audiovisuels modernes (Câble réseau, paire torsadée, sans fil)
  • Obtenir la méthodologie pour assembler un rack 19 pouces et intégrer et interconnecter les équipements réseau audiovisuels.
  • De créer un schéma clair pour identifier les éléments d’un réseau audiovisuel, ainsi que leur différents paramètres (adresse IP, VLANs, rôle…)
  • Ce second module est un savant mélange de théorie et de pratique, afin de mettre les stagiaires en confiance face aux équipements réseaux et accessoires usuellement utilisés dans les réseaux Ethernet audiovisuels. Ce module leur permettra de pouvoir couvrir une bonne partie des besoins techniques nécessaires à la mise en place des réseaux audiovisuels utilisés de nos. Ce module prépare également les stagiaires au niveau III, qui couvre principalement les protocoles utilisés découverts pendant le niveau II, et qui seront mis en pratique sur des switches de type informatique.

Méthode pédagogique utilisée

  • Chaque étape commencera par des explications théoriques, appuyé par des supports de cours du formateur. L’aspect pratique étant privilégié pour ce module, les parties théoriques ne représentent que la moitié du contenu global du module.
  • Exercices pratiques expliqués par le formateur, puis mis en pratique par les candidats.
  • Afin de valider les acquis, des tests théoriques en ligne seront organisés tout au long du module (QCM). Des tests pratiques seront effectués de manière individuelle.
    Un test pratique final clôturera le module.

Matériel utilisé

  • Présentation avec Vidéo et animation (l’aspect ludique est privilégié dans ce module)
  • Chaque participant bénéficie d’un ordinateur pour la durée de la formation. Supports pédagogiques papier ou DVD remis en cours et en fin de stage, ceci pour chaque candidat.
  • Kit complet de couche 1 (fibre, câble réseau, connecteurs, VFL et analyseur de puissance optique, rack 19 pouce..)
  • Switch, administrables, source audio sur IP, interface audio sur IP, hautparleur audio sur IP, source vidéo sur IP, récepteur vidéo sur IP, intercom sur IP, consoles lumières virtuels, Nodes (ArtNet/SACN/RDM), visualiseur, Media Server, projecteurs asservis DMX/RDM/Ethernet.

Composition du programme de formation

Chaque module est traité lors de cinq jours de formation, soit 35 heures de cours.

Jour 1

  • Présentation de la formation et prise de connaissance avec les stagiaires. Evaluation des connaissances des stagiaires et attentes des stagiaires par rapport à la formation.

Fondamentaux:

  • Les modèles TCP/IP et OSI
  • Notion de bande passante et débit
  • Notion de source et destination

Couche I

  • Les supports de transmission
  • Câble réseau
  • Paire torsadée
  • Sans Fil
  • La connectique
  • Montage des premiers éléments d’un rack
  • Les méthodes de transmission
  • Les topologies physiques (2nd partie)
  • Ce qu’il faut faire et ne pas faire

Couche II

  • L’adresse MAC et son rôle
  • Le hardware (transceiver, switch, point d’accès…)
  • Ajout des éléments de couche II dans le rack

Couche III

  • L’adressage IP (2nd Partie : Statique, DHCP, ZeroConf, IPV6)
  • Les outils de test
  • Le matériel
  • Le LAN et le WAN

Couche IV

  • TCP et UDP
  • La notion de socket

Comment fonctionne Ethernet ?

  • Communication Unicast et Broadcast
  • Encapsulation/décapsulation

Multicast

  • Explication et exercice IGMP Snooping

Jour 2 (Les switches audiovisuels, et leurs fonctionnalités de base)

  • Les différents types
  • Les différents accès à l’interface de configuration

La redondance

  • Le principe
  • Redondance de sources, redondance de lien, redondance de switch
  • Introduction à RSTP

Jour 3 (Les réseaux convergés)

Les VLANs

  • Le principe
  • Segmentation d’un réseau convergé son, vidéo et lumière
  • Administration des VLANs
  • Mise en pratique

La Qualité de Service (QoS)

  • Le principe
  • PtP v1 et v2
  • Application

L’agrégation de lien

  • Le principe
  • Mise en pratique

Le PoE (Power over Ethernet) – 2ème Partie

  • PoE, PoE+, PoE++?
  • Mise en pratique

Jour 4 (Contrôle, administration et monitoring)

Le point d’accès Wifi

  • Découverte
  • Configuration

Les schémas

  • Les différents logiciels
  • Les règles de base
  • Mise en pratique

Le Monitoring

  • Les différents logiciels
  • Mise en pratique

Jour 5

  • Exercice final : Créer un réseau Ethernet convergé type régie-scène (Audio + Vidéo + Lumière) avec des switches de type audiovisuels, incluant redondance de lien, filtrage multicast, qualité de service et PoE ; Les participants devront tout d’abord créer le schéma, installer et configurer les racks, puis mettre le système en service, et le monitorer.

Encadrement

L’encadrement se compose de formateurs intermittents ou indépendants possédant une forte expérience professionnelle dans le monde du spectacle, l’événementiel, le théâtre, la télévision ou le cinéma.

Les formateurs sont régisseur général, concepteur lumière, mais sont aussi amenés à occuper des postes de directeur photos, dessinateur projeteur,chef de produits ou spécialiste réseau.

Le programme a été établi par l’ensemble des intervenants.

Les formations se dérouleront avec un minimum de 4 participants et un maximum de 8. Elles seront encadrées par un formateur.

Suivi du programme et appréciation des résultats

La procédure d’évaluation se traduit par la production de tests de type QCM pour les stagiaires tout au long de la semaine, suivi d’exercices de mise en pratique notés, ainsi que d’un exercice final.

En fin de formation, entretien avec le formateur pour analyser les résultats.

Attestation de formation

En fin de formation une attestation de stage sera remise à chaque stagiaire.

En cas de réussite des examens, le/la stagiaire se verra remettre un certificat d’aptitude, et sera éligible pour accéder au niveau suivant.

En cas d’échec, il/elle devra malheureusement recommencer la formation   s’il/elle souhaite poursuivre le cursus.