Chamsys Niv1

 

haut

CHAMSYS Niv1

Action d’adaptation et de développement des compétences des salariés et intermittents du spectacle. Elle a pour but de favoriser leur adaptation au poste de travail, à l’évolution, au maintien de l’emploi. (Article L.6313-3 du code du travail) Actions d’acquisition, d’entretien ou de perfectionnement des connaissances qui permettent d’accéder à la culture. D’entretenir ou d’améliorer la qualification, d’avoir des responsabilités dans la vie associative. (Article L.6313-7 du code du travail)

Public

Techniciens du spectacle, électriciens de scène, régisseurs lumière, concepteurs lumière.
Le stage se décompose en 5 journées de 7 heures de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Une première session de 3 jours pour assimiler toutes les bases. Les journées suivantes seront affectées à une étude de cas, dont les résultats seront analysés ensuite avec le formateur.

Objectif

Ce stage a pour objet de donner au stagiaire les capacités à programmer la console Chamsys suivant les demandes de l’éclairagiste selon les contraintes du lieu et des équipements à contrôler.

Ce stage a pour objet de donner au stagiaire les capacités à programmer la console Chamsys suivant les demandes de l’éclairagiste selon les contraintes du lieu et des équipements à contrôler.

Objectif du module

Former les candidats à la programmation sur pupitre Chamsys.

Leur permettre d’aborder la console de manière complète et leur fournir les bases de la programmation, requises en milieu professionnel.

Objectifs pédagogiques

A l’issue du module les stagiaires seront capables de mettre en place un show lumières, (liste de mémoires, presets, …) en utilisant l’ensemble des outils de programmation disponibles de la console Chamsys.

Les candidats seront suffisamment à l’aise avec la console, tant avec les fonctions de base (patch, mémoires, presets) qu’avec les fonctions plus complexes (séquences, links, macro, timecode).

Ceci dans le but d’utiliser la console, quel que soit le type de programmation auquel ils devront faire appel.

Méthode pédagogique

Chaque étape commencera par des explications théoriques, avec l’une des consoles.Suivie de démonstrations pratiques, effectuées par le formateur et ensuite par les candidats.

Afin de valider les acquis, l’atelier d’application sera effectué de manière individuelle sur un exercice similaire.

Matériel utilisé

Console MQ 80. (Le nombre de consoles sera en fonction du nombre de candidats, soit une pour deux stagiaires plus celle du formateur)
Ordinateur équipé du logiciel de visualisation pour chaque console. Écran 22 pouces pour chaque ordinateur. Supports pédagogiques papier remis en cours et en fin de stage, ceci pour chaque candidat.

Pré-acquis :

Le stagiaire devra posséder et maîtriser à un moindre niveau :

Bonne connaissance de l’environnement informatique sous Windows. Compréhension des termes techniques du métier. Maîtrise de l’anglais technique lu. Bases d’architecture réseau. Environnement 3D

Composition du programme de formation

Jour 1

Présentation générale de la gamme

Implantation de la marque, déclinaison des différents modèles, compatibilité des softs et des matériels

MagicQ PC : Windows, Mac, Linux, version dédiée aux clubs et petites prestations ne nécessitant pas d’interface homme machine.

MagicQ Consoles : version orientée show live (type busking) ou basé sur des séquences complexes pré-encodées.

Survol des nouveautés de la version logicielle

Politique de mise à jour de l’éditeur. Nouveautés avancées et correction de bugs. Ajout de librairies d’appareil du marché dans la base de données

Rappel des manipulations et de la navigation du système Windows

Rappel rapide des méthodes de navigation dans Windows. Recherche de fichiers. Neutralisation du mode Contrôle utilisateur. Installation du logiciel MagicQ. Configuration basique du réseau console/ visualiser

Patch

Patch d’un projecteur conventionnel

Patch d’un projecteur conventionnel. Nom et gel avec la fonction auto-group. Détails de paramétrage des machines patchées. Modification librairie ou importation de librairie

Implantation des machines dans MagicVis

Relation Patch/ MagicVis. Positionnement des projecteurs dans le visualiser. Paramètres de visualisation.

Jour 2

Contrôle et sélection des machines

Syntaxes de sélection multiple

Syntaxes de sélection multiple. Création de groupes. Sub sélection

Réglage des intensités

Page INTENSITY Prog et Presets. Utilisation des encodeurs. Utilisation du clavier

Réglage des attributs

Utilisation des encodeurs. Utilisation du clavier. Mode HIGHLIGHT. Fonction LOCATE avantages et limites. Mode  FA

Palettes

Enregistrement de PALETEnregistrement de PALETTE. Types de PALETTE. Edition et update de PALETTE. PALETTE avec temps. Filtres

Programmer

Concept de console à PROGRAMMER. Vider le programmer. Mode d’activation des paramètres des machines

Jour 3

Cue

Enregistrement d’une CUE. Modification d’une CUE

Méthode update. En preview. Méthode REC MERGE ou REMOVE. Blind. Options d’enregistrement. Copie de CUE. Copie de paramètres de machines. CUE liée

Cue stack

Fenêtre CUE STACK

Fenêtre CUE STACK. Mode Chase ou Cue Timing. Tracking. Fenêtre CUE STORE et CUE STACK STORE. Déplacement et copie de CUE STACK. MACRO de CUE STACK

Playback

Fenêtre PLAYBACK. Activation et relâchement. Options. Boutons. Fade

Vue Output

FenêFenêtre OUT. Tableau des valeurs de sortie. Vue PLAN et Création d’une grille. Assignation de la grille. Patch du pixel mapper

Vue Média

Foncions de réglages du media

Foncions de réglages du media. Priorité des LAYERS

Réglages. Intensité. Couleur. Position. Lettrage. FX. Audio. Media Server

Jour 4 & 5

Réalisation d’un projet reprenant l’ensemble des notions abordées lors des 3 premiers jours Analyse des résultats et corrections

Vérification des acquis (Voir ci-dessous).

Étude de cas pratiques :

Après acquisition des bases, des exercices seront proposés, directement en relation avec la situation particulière du lieu.

Après implantation des projecteurs conformément au lieu, il sera demandé de programmer la console suivant les demandes particulières de l’éclairagiste (représenté par le formateur) sur un spectacle, telles que celles que les productions imposent généralement aux techniciens de spectacles en tournée.

Évaluation des acquis :

Après une première tranche de formation de 3 jours, il sera demandé au stagiaire de travailler seul, pendant les journées suivantes, sur une liste de questions relatives aux travaux effectués sur l’étude de cas, et d’y apporter les réponses les mieux adaptées.  Cette deuxième partie permet de voir ensemble, avec le formateur, les solutions envisagées par le stagiaire, et d’y apporter les améliorations nécessaires. Sa capacité d’adaptation permet de juger de son niveau de confort et de son autonomie avec la console.

Le stagiaire sera confronté aux difficultés de même type que celles rencontrées en spectacle :

Modifications de dernière minute. Matériel à remplacer. Changement de programmation du spectacle.

bas